Epargne immobilière

Finance durable : Comment les initiatives des fonds immobiliers labellisés profitent à nos locataires ?

Partagez l'article

""

Le secteur du bâtiment représente 44 % de l’énergie consommée en France (chiffre du Ministère de la transition écologique, 2021). Il s’agit d’un secteur clé pour la réduction des consommations énergétiques. 

Depuis 2022, les pays européens ont été perturbés par la plus forte hausse des coûts énergétiques depuis 40 ans. L'inflation survenue après la pandémie de COVID-19 a été exacerbée par les questions géopolitiques liées au conflit entre la Russie et l'Ukraine.

Dans ce contexte, le secteur de l’immobilier a donc urgence à mettre en œuvre des solutions pour améliorer la performance énergétique des bâtiments, à utiliser les leviers de sensibilisation des occupants pour agir sur leurs usages et favoriser ainsi la sobriété.

Cet enjeu énergétique est aujourd’hui incontournable et est présent dans tous les dispositifs règlementaires et normatifs immobiliers.

La filiale dédiée à l’immobilier de BNP Paribas, BNP Paribas REIM, en tant que société de gestion d’actifs immobiliers, s’est attaquée de façon pro-active à cette situation en évaluant l’impact des coûts énergétiques sur les bâtiments, en mettant en place des mesures incitatives visant à réduire les consommations énergétiques :

  • Un gros effort de collecte des données a été réalisé sur 2022. Pour mieux appréhender les enjeux sur le patrimoine et agir : 430 actifs ont été passés en revue en 2022, dont 285 ont atteint 70 % de données collectées sur la consommation énergétique.
  • Dans le cadre du décret tertiaire (Exigence d’une réduction de la consommation énergétique des bâtiments à usage tertiaire de plus de 1000 m² de : moins 40 % en 2030, moins 50 % en 2040 et moins 60 % en 2050), 314 actifs sont actuellement en cours d’audit. Ces audits analysent la consommation d’énergie actuelle du bâtiment, identifient les actions possibles pour réduire la consommation, et précisent leur coût, le gain financier attendu et le délai de retour sur investissement.

BNP Paribas REIM (Real Estate Investment Management) est la filiale 100 % dédiée à l’immobilier du groupe BNP Paribas. Depuis plusieurs années, elle met en place des initiatives sur les immeubles des patrimoines de ses fonds labellisés pour réduire les coûts énergétiques et l’empreinte carbone des bâtiments.

La prise en compte de ces problématiques permet d’améliorer la performance financière des fonds immobiliers. Et de plus en plus de recherches confirment que les certifications environnementales ont un effet positif sur les valeurs vénales des bâtiments.

L’intégration des sujets ESG dans toutes leurs dimensions est au cœur des stratégies des fonds labellisés.

Exemples d’initiatives prises sur le patrimoine des fonds labellisés ISR 

1°) La SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) Accimmo Pierre détient un immeuble de bureaux d’environ 2 000 m2 à Saint Ouen. Plusieurs actions ont été mises en place sur ce site : 

  • L’installation de compteurs capteurs sans fils, basse consommation, non invasifs permettant l’analyse en temps réel des consommations et ainsi de suivre leurs évolutions.
  • La modification/optimisation des réglages de la Gestion Technique du Bâtiment (GTB) en fonction des consommations.
  • La formation des équipes sur site.

Bilan : ces actions ont permis de générer, sur une période d’observation de 4 mois, une économie de la consommation de l’électricité et du réseau de chaleur de 25 %, ce qui représente une économie ramenée sur un an d’environ 1,5 € par m2.
 
2°) la SCPI Accimmo Pierre détient également la plateforme logistique de Corbas de 77 000 m2, livrée en 2020, qui bénéficie d’une très bonne localisation sur la dorsale logistique, tout proche de Lyon, de ses accès routiers et des 2 aéroports de la métropole.

Le bâtiment possède plusieurs installations qui permettent une consommation modérée en eau pour les occupants (robinetterie hydro-économe, système de récupération d’eau de pluie pour l’utilisation courante du bâtiment, comme le lavage des sols) et de produire plus d’électricité que le bâtiment n’en consomme (toit équipé d’un système de panneaux photovoltaïques).
 
3°) L’OPCI (Organisme de Placement Collectif en Immobilier) Grand Public BNP Paribas Diversipierre, à Milan (Italie), a entrepris 4 types d’actions sur son ensemble immobilier, en 2021 :

  • Contractualisation avec un fournisseur d’énergies renouvelables, avec une priorité aux mobilités douces (bornes de recharges électriques) ;
  • Installation de compteurs d’énergie afin de sensibiliser les occupants aux économies d’énergie ;
  • Peinture des toits en blanc pour réduire les îlots de chaleur ;
  • Installation de brise-jet sur les robinets et de chasses d’eau à double débit pour réduire les consommations d’eau.

Bilan : 

  • 35 % d’eau économisé par an,
  • 97 % des déchets recyclés, réutilisés ou compostés,
  • 42 % des occupants utilisent des modes de transport doux (vélo, marche, covoiturage).

 
4°) La SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) Accès Valeur Pierre a réalisé des travaux de rénovation en 2020 sur les 2700 m2 de bureaux à Issy-Les- Moulineaux :

  • Remplacement et amélioration technique de l’isolation, des menuiseries et des toitures ;
  • Installation d’un nouveau système de chauffage et de renouvellement de l’air.

Bilan : réduction des consommations d’énergie et d’émission de CO2 de 35 %. 

À NOTER

L’investissement dans une SCPI ou un OPCI est un placement à long terme dont les performances sont liées à l’évolution du marché immobilier en général, par nature cyclique, et plus particulièrement des marchés dans lesquels ils investiront.

Tout investissement comporte des risques, notamment un risque de perte en capital. Les principaux risques sont présentés dans le document d'informations clés. Les investissements réalisés ne préjugent pas des investissements futurs.  Le montant qu’il est raisonnable d’investir dépend de votre situation financière et patrimoniale, horizon d’investissement, souhait de prendre les risques spécifiques à un investissement dans l’immobilier, notamment le risque de faible liquidité de ce type d’investissement.

Partagez l'article